top of page

Les intérêts du Magnétisme, de la Sophrologie et de l’Hypnose dans la Lutte Contre le Cancer



 

 

  • Date : 27 FÉVRIER 2024

“les intérêts du Magnétisme, de la Sophrologie et de l’Hypnose dans la Lutte Contre le Cancer”


L’annonce, le protocole ou le traitement, mais quels compléments sont possibles ? 

Le magnétisme pour enlever les brûlures ou diminuer les douleurs ? Ce stress accumulé peut-il s’enlever avec le magnétisme et quel apport de la sophrologie ou du coaching dans tout cela ? Dans cet article, vous pourrez mieux comprendre les apports du magnétisme et du coaching mental pour faire face à la maladie. Plus d’un tiers des patients feraient appel à des méthodes complémentaires comme l’ostéopathie, l’hypnose, le yoga, des massages. 

Adhérer au traitement avec votre oncologue

Si vous lisez ces lignes, c’est que bien souvent l’annonce a été faite par votre médecin. Il y a le traitement qui va bientôt débuter avant ou après une opération. Mais vous avez entendu parler de méthodes complémentaires qui viennent soulager sur la sensation de brulure, la fatigue, le stress ou la confiance en soi. Cet article aborde cela en complémentarité bien évidemment du traitement thérapeutique proposé par l’oncologue. 

Dans un premier temps, vous pourrez lire les éléments concernant les techniques dites manuelles avec le magnétisme. Puis dans un second temps, aborder les techniques telles que la sophrologie, l’hypnose ou le coaching. Pour finir, vous aurez un lien offert vers une séance de relaxation.

Les techniques manuelles

Les techniques manuelles énergétiques (par l’approche du magnétisme ou de la méthode poyet / libération du péricarde) permettent à la personne de libérer tout effet oxydatif généré par les chocs émotionnels, les états d’angoisse ou dépressifs ou bien, les phases avec de lourdes charges mentales qui affectent l’organisme et plus particulièrement les tissus ou organes plus fragiles. 

Tout stress est enregistré dans le corps, par une réponse des cellules qui vont se contracter et vont perdre progressivement leur amplitude de mouvement (vie). 

Les organes ne sont plus en pleine capacité de “faire leur travail”. D’où l’apparition de déséquilibres digestifs, musculaires, tissulaires, avec apparitions de douleurs, migraines, insomnies, tatichardies…

Relancer les organes ou régions du corps dits “en restriction” permet de renforcer le terrain pour une meilleure immunité, rééquilibrer l’organisme, apaiser les tensions et douleurs, retrouver une dynamique et ses facultés d’auto-guérison.

Concrètement, comment se déroule une séance de magnétisme pendant mon traitement pour le cancer ? 

Une séance débute par l’identification des maux physiques et psychologiques de la personne ; pour avoir une compréhension dans sa globalité, établir des liens entre son état d’être, ses douleurs, ses ressentis, son état émotionnel (stress, anxiété….). Le soin se déroulera en fonction des besoins du corps et de l’état émotionnel de la personne. (libération émotionnelle / rééquilibrage énergétique / libération ostéo-cellulaire…)

L’annonce de la maladie provoque un stress où chacun et chacun va faire face avec ces ressources. Et pourtant il est reconnu scientifiquement que le stress est mauvais pour la santé, alors comment limiter le stress dans cette phase de vie délicate ? 

Sophrologie, hypnose, coaching, yoga quelles solutions ai je pour m’aider à traverser cette période ? 

Le stress vous fait sécréter du cortisol, et il est reconnu que l’activité physique, la médiation vont pouvoir diminuer le stress. Dans les deux cas, il est mieux d’être encadré par un professionnel, vous devez pratiquer en étant conseillé et soutenu par un professionnel. Votre corps subit des changements, de la grande fatigue, il faut le préserver. 

Au-delà du stress, votre confiance en vous est impactée par divers facteurs : l’annonce de la maladie, les changements physiologiques et les conséquences sur votre vie personnelle, familiale et professionnelle. 

La préparation mentale vous permettra un accompagnement global avec des outils conscients pour diminuer la fatigue, les douleurs, mais aussi inconscient. 

L’intérêt de l’hypnose pendant le traitement

L’hypnose est une technique prouvée scientifiquement bien plus que la sophrologie. Elle a plusieurs bénéfices : l’analgésie en cas de douleurs et l’amélioration de tous les mécanismes qui sont régulés par l’inconscient comme la qualité du sommeil, les angoisses, le stress, l’énergie, l’envie et tant d’autres.

Plusieurs études scientifiques ont examiné l’efficacité de l’hypnose dans le traitement du cancer et des douleurs chroniques associées. Ces études ont montré que l’hypnose peut être bénéfique pour les patients atteints de cancer en aidant à réduire la douleur, l’anxiété, et la détresse émotionnelle. Par exemple, des recherches ont montré que l’hypnose peut aider les patients à mieux gérer la douleur chronique et à améliorer leur qualité de vie.

L’hypnose pour diminuer la nausée, la fatigue et l’insomnie 

.Des études ont également prouvé que l’hypnose peut être utilisée avec succès pour aider les patients à faire face aux symptômes et aux effets secondaires du traitement du cancer, telles que la nausée, la fatigue et l’insomnie. 

De plus, l’hypnothérapie peut être utile pour aider les patients à gérer le stress et l’anxiété liés au diagnostic et au traitement du cancer, ainsi qu’à renforcer leur sentiment de contrôle et de confiance en soi.

En résumé, les preuves scientifiques soutiennent l’utilisation de l’hypnose comme une approche complémentaire efficace dans la prise en charge globale du cancer, en offrant un soulagement des symptômes physiques et émotionnels et en améliorant la qualité de vie des patients. Attention à éviter d’aller voir des personnes qui ne sont qu’hypnothérapeutes, des formations en 3 jours en e-learning certifié des professionnels.

La sophrologie en complément de la chimiothérapie / radiothérapie.

La sophrologie, plus précisément la relaxation va permettre de diminuer les angoisses, le stress, la fatigue. La relaxation progressive de Jacobson, développée par Edmund Jacobson dans les années 1920 permet de réduire le stress et la tension musculaire. Cette technique est très souvent utilisée dans le cadre de la gestion du stress, de l’anxiété et de la douleur. 

L’avantage elle peut se faire dans une salle d’attente, dans les transports en commun, chez soi yeux ouverts ou même yeux fermés. 

Notre engagement pour le combat contre le cancer est ancien, chaque année à l’occasion d’Octobre rose et de Movember nous offrons une séance à toute personne sous traitement. Nous préférons que vous utilisiez ce lien de relaxation où nous sommes surs que c’est une relaxation qui est proposée, plutôt que de tomber sur des choses bordelines que l’on trouve sur YouTube ou internet.

Bien évidemment que vous risquez de penser à d’autres choses ou même de vous impatienter, mais ce n’est qu’une initiation, pour l’intégrer à votre quotidien, il est bien plus pertinent que de le reprendre avec un professionnel. 

Pour conclure, cet article vous dresse le portrait du magnétisme, de l’hypnose et de la sophrologie pendant un cancer. Néanmoins il existe bien évidemment d’autres méthodes comme le yoga, reiki ou autre. Nous avons fait le choix d’aborder des méthodes les plus courantes.

Pendant un cancer, le suivi par l’équipe de santé est un pilier fondamental. Le magnétisme, l’hypnose ou la sophrologie sont des compléments qui peuvent diminuer considérablement les effets secondaires du traitement. Les nausées, les angoisses, les peurs, les brûlures et le stress pourront diminuer considérablement avec un suivi par des professionnels. L’idéal est toujours la coordination entre l’équipe médicale et para médical. 

Cliquez ici :

Magnétiseuse : Laure Chiraussel 06 07 93 19 81 – https://www.crystal-soins.com

Hypnothérapeute : Préparatrice Mentale Cindy Laplace au 06.45.57.38.63 -


Bibliographies :

  • Montgomery, G. H., Schnur, J. B., & Kravits, K. (2013). Hypnosis for cancer care: Over 200 years young. CA: A Cancer Journal for Clinicians, 63(1), 31-44.

  • Une petite étude américaine publiée dans « JAMA Oncology ».  

  • Jensen, M. P., & Patterson, D. R. (2014). Hypnotic treatment of chronic pain. Journal of Behavioral Medicine, 31(1), 29-39.

  • https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/cancerologie/un-tiers-des-patients-traites-pour-cancer-font-appel-la-medecine-douce

  • Elkins, G., Jensen, M. P., & Patterson, D. R. (2007). Hypnotherapy for the management of chronic pain. International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 55(3), 275-287.

  • Montgomery, G. H., David, D., Goldfarb, A. B., Silverstein, J. H., Weltz, C. R., Birk, J. S., & … Bovbjerg, D. H. (2007). Sources of anticipatory distress among breast surgery patients. Journal of Behavioral Medicine, 30(1), 15-23.

  • Jensen, M. P., & Patterson, D. R. (2014). Hypnotic approaches for chronic pain management: Clinical implications of recent research findings. American Psychologist, 69(2), 167-177.


376 vues0 commentaire

Comments


bottom of page